Salsa Romántica
 
par Delphine Rozen

Un nouveau pas de deux commence.

Une main longue et fine a saisi la sienne et l'emmène vers un lieu propice à une rencontre cadencée. Elle le suit, intimidée de se promener main dans la main avec un homme dont elle ne sait rien.

Ils sont à présent face à face, leurs yeux rivés sur leurs pieds, attendant le signal du départ. Elle l'a laissé prendre l'initiative. Pendent que quelques pas de base s'enchaînent, premiers accords préalables à un duo inédit, elle sent tout son corps en éveil, à l'affût d'indices émanant de cet inconnu qui la tient dans ses bras; ses gestes précis sont fermes et assurés. Ses mains n'hésitent pas, imprimant sur son corps docile des virevoltes à l'allure de tours de passe-passe.

Un rapprochement furtif vient de lui fournir l'occasion de saisir la note ambrée de son parfum discret. Elle attendait ce détail, dont elle connaît tous les pièges, qui le ferait sortir de l'anonymat. Il est devenu un cavalier particulier.

Dès lors, elle guette son regard afin de l'inviter à engager un autre dialogue, plus subtil, qui intensifierait le jeu de leurs corps mêlés.

Les rythmes chaloupés, quant à eux, l'accompagnent, l'encouragent, l'incitent même à alanguir leurs étreintes. Il vient de passer derrière elle, apparaît d'un côté, surgit de l'autre, malicieux jeu de cache-cache où leurs regards se cherchent, se perdent, pour mieux se retrouver. Elle penche la tête en arrière, s'abandonne à peine, juste le temps pour lui de deviner.

Les passes savantes dont il habille à présent leur danse latine ne sont plus qu'une enivrante succession d'éloignements destinés à les précipiter davantage vers de plus langoureux emboîtements.

La mélodie annonce pourtant la fin prochaine de la romance. Elle sent son corps se ressaisir, les distances s'agrandissent, leurs yeux s'absentent, s'évitent presque. Une dernière pirouette les sépare définitivement.

Sans oser un dernier regard qu'elle sait encore refléter l'effervescence de ses sens, elle se retourne vers le point initial de leur rencontre.

Une main se pose sur son épaule. Elle la devine longue et fine.

Delphine Rozen

 

 


Accueil | Musique | Forum | Magazine | Guide Salsa à Paris | Liste de diffusion | Salsabor

Touts droits de reproducton réservés ©Salsa-fr.com, 2000
Pour toute information sur ce site, écrivez à webmaster@salsa-fr.com



Mesurez votre audience