D.L.G. (Dark Latin Groove)

Groupe New-Yorkais "coaché" par Sergio George, le grand Gourou de la Salsa new-yorkaise, qui réussit là l'un de ses paris les plus audacieux. Formule magique: trois chanteurs, dont Huey Dunbar, vocaliste impressionnant aux accents de pop américaine, Fragancia, rappeur, et James "da Barba", artiste de Ragga-Muffin, un look général de Boys-band, avec comme résultat une musique faisant dans la fusion TOTALE: Salsa, Reggae, Ragga-Muffin, Rap, Pop, tout se mélange pour donner un mix aux accents de Salsa du 21e siècle. Pour certains, une hérésie, pour d'autres, une idée de génie. Beaucoup de reprises, des morceaux de tendences très variées, et une constante: un public très jeune, qui découvre la Salsa à travers une musique qui ressemble plus à ce qu'il écoute d'habitude. Les trois compères enregistrent trois albums, avant de se séparer en 2000, Huey Dunbar choisissant de faire carrière en solo.


Gotcha ! -
Sony, 1999
Ce troisième album du trio new-yorkais qui depuis quelques années, décoiffe la musique latine Outre-Atlantique en mélangeant Salsa, Ragga, Hip-hop, et quelques autres ingrédients ad hoc, ne déçoit pas. Voici un retour à la fusion radicale de leurs débuts, après la parenthèse plus Salsa du deuxième album Swing On. D'entrée, la reprise de Volveré, à l'origine un merengue de Ruby Pérez, donne le ton. Les reprises sont, comme précédemment, étonnamment réussies, le Gourou de la Salsa Moderna new-yorkaise Sergio George y ayant une fois de plus mis son grain de sel. Seul Acuyuyé, avec la participation de son interprète d'origine, Johnny Pacheco, morceau voulant faire écho à Juliana, de Cuco Valoy, morceau phare de l'album précédent, manque un peu de conviction. Cela dit, l'autre reprise Salsa/Fusion, De Oro, à l'origine un morceau de la Fania All Stars , est on ne peut plus réussie, avec un solo guitare à la Tabou Combo, et les parenthèses Ragga et Rap habituelles de James "Da Barba" et de Fragancia. La voix de Huey Dunbar, impressionnant vocaliste aux allures de boys band, est plus cristalline que jamais et paraît ne pas avoir de limites. A noter, la présence de deux Bachatas pures et dures (c'est très dans l'air du temps, à New York), Eres mi vida et la deuxième version de Volveré. On a également droit au Cha-cha/dance DLG's got a hook on me, une adaptation "dance" du thème d'une série TV, Angeles, et deux Salsas Románticas version DLG, c'est à dire flirtant avec le Hip-hop, A veces me pregunto, et Prisionero. D'aucuns diront que cela dérive vers le Hip-hop, mais une fois de plus, ces messieurs n'ont jamais prétendu faire de la Salsa. Plus que jamais, DLG, on aime ou on déteste.
Ecouter des extraits Acheter ce CD
Ecouter / acheter ce CD










Quelques liens...

http://www.votolatino.com.ar/bandas/dlg.htm

http://www.rit.edu/%7Eaxa0157/DLG/dlg.htm

Autres artistes et groupes de Salsa

 


Accueil | Musique | Forum | Magasine | Salsaweb Paris | Liste de diffusion | Salsabor

Touts droits de reproducton réservés ©Salsa-fr.com, 2000
Pour toute information sur ce site, écrivez à webmaster@salsa-fr.com