India

India
Photo: Jeff Dunas

Artiste new-yorkaise d'origine portoricaine. Découverte par Eddie Palmieri, avec qui elle fera l'album "Llegó la India - via Eddie Palmieri", elle rentre dans la légende par la suite pour son duo avec Marc Anthony "Vivir lo nuestro" dans la Combinación Perfecta. Elle devient alors l'une des figures de proue de la Salsa new-yorkaise moderne avec son album réalisé en collaboration avec Serio George "Dicen que soy", flirtant avec la musique pop américaine et le jazz-rock, et proposant des textes résolument féministes. Sa voix puissante et agressive devient un modèle pour bien des imitatrices par la suite... Elle reste l'un des rares artistes féminins dans un star-system Salsero très largement masculin.


Sola - RMM, 1999

Peu de choses à dire sur ce dernier album de la Princesa de la Salsa, si ce n'est qu'elle se "bolérise" à outrance. Sa Salsa romántica mérite plus que jamais son sobriquet de bolero rítmico... Rien de bien dansable, donc, sur cette production malgré tout très soignée, qui ne mettra point le feu sur les pistes de danses, mais qui est agréable à l'écoute. A noter, une très belle version d'un standard du boléro "Qué te pedí".






Ecouter des extraits Acheter ce CD
Ecouter / acheter


Dicen que soy - RMM, 1994


Voici l'album qui a fait la gloire de India. Arrangé, que dis-je, ficelé de main de maître par LE gourou Sergio George, il innove en bien des points. Tout d'abord, il romp avec la voix certes puissante, mais criarde de India sur son premier album avec Eddie Palmieri, en la faisant chanter beaucoup plus bas, registre qui lui va à merveille. Puis vient la fusion, une de ses premières expériences dans ce sens: cet album flirte avec la pop américaine, voire, dans certains morceaux, avec le jazz-rock, ce qui aujourd'hui n'étonne plus personne, mais constituait alors un son complètement nouveau, qui provoqua enthousiasme chez certains et cris à l'hérésie chez d'autres. Enfin, vient la "griffe" de India, à savoir les textes à connotation féministes, et une interprétation agressive et puissante qui n'est pas sans rappeller, par moments, La Lupe. On y trouve les quelques morceaux qui ont fait la légende de India, à commencer par le duo avec Marc Anthony Vivir lo nuestro, l'hymne anti-macho Ese hombre, et le "single" Dicen que soy. Autre morceau fort sympathique, quoique moins connu, en duo avec Tito Nieves, No me conviene. Que l'on aime India ou pas, cet album constitue un jalon dans l'évolution de cette musique, et est l'un des premiers-nés de la Salsa new-yorkaise moderne.

Ecouter des extraits Acheter ce CD
Ecouter / acheter







Sobre el fuego - RMM, 1998

Un album plutôt décevant par rapport à ce dont on sait India capable. Il contient néanmoins un duo avec Celia Cruz, La voz de la experiencia, qui ne manque pas de piment, ainsi qu'une reprise Salsa du boléro Costumbres de Juan Gabriel. Ah, j'oubliais: également une reprise de Barbara Streisand dont on se serait largement passé...







Ecouter des extraits Acheter ce CD
Ecouter / acheter


Llegó la India - via Eddie Palmieri - RMM, 1992


Premier album Salsa de la India, avec le maestro Eddie Palmieri en personne, dont on reconnait la griffe au bout de 5 secondes d'écoute à ses arrangements "made in Palmieri". Dans son ensemble, cet album est fort sympathique, si ce n'est qu'à l'écouter, on entend 90% de Palmieri et 10% de India, qui démontre des talents de vocalistes certains, mais qu'on ne laisse pas vraiment s'exprimer, surtout lorsque l'on sait ce qu'elle a enregistré par la suite. On y trouve, entre autres la version studio de Mi primera rumba, morceau qui la fera véritablement connaitre. Un très bon album... d'Eddie Palmieri, donc.




Ecouter des extraits Acheter ce CD
Ecouter / acheter

Quelques liens...

Autres artistes et groupes de Salsa

 


Accueil | Musique | Forum | Magazine | Salsaweb Paris | Liste de diffusion | Salsabor

Touts droits de reproducton réservés ©Salsa-fr.com, 2000
Pour toute information sur ce site, écrivez à webmaster@salsa-fr.com